Menu Fermer

Les vertus médicinales de l’origan

Les vertus médicinales de l’origanL’origan ou marjolaine sauvage est un aromate à la saveur épicée originaire d’Europe méridionale. Son goût est assez comparable à celui de la marjolaine « classique ». Le nom « origan » vient de l’ancien grec et signifie « montagne de joie ». Une origine étymologique pleinement justifiée, comme vous pourrez le lire ci-dessous. En cuisine, ce sont surtout les Grecs et les Italiens (pizzas !) qui sont friands d’origan. Le minestrone, la soupe nationale en Italie, est presque toujours élaboré avec de l’origan. La marjolaine sauvage est également utilisée au Mexique ; la variété mexicaine est extrêmement piquante et constitue un des ingrédients de base du chili.

Chez nous, l’anguille est l’un des plats typiques que l’on assaisonne avec de l’origan. En langage populaire, on appelle d’ailleurs l’origan « aromate de l’anguille ».

Les vertus médicinales de l’origan

L’origan possède les propriétés médicinales suivantes :

  • L’origan contient certaines substances qui facilitent la digestion (et sont dès lors bénéfiques pour l’estomac et l’intestin, principalement) et contribue par ailleurs à réduire les flatulences.
  • Comme expliqué ci-dessus, « origan » se traduit littéralement de l’ancien grec par « montagne de joie ». Une traduction qui ne doit rien au hasard car l’origan a un effet stimulant, comme le romarin. En langage populaire, l’origan est également appelé « montagne de joie ».
  • L’origan possède des propriétés antibactérienneset aide à combattre les infections internes. Il agit en outre comme antalgique naturel et permet de soulager, entre autres, le mal de gorge, l’ostéoporose et les douleurs dentaires (en le mâchant comme un chewing-gum), mais également les brûlures de la peau.
  • Grâce à sa richesse en vitamines et en antioxydants, l’origan est un allié de notresystème immunitaire. Enfin, l’origan serait également indiqué dans la prévention de certains cancers.

Lire plus

 

Disclaimer : les plantes médicinales ne doivent être utilisées que dans le traitement de maladies bénignes ou lorsque votre médecin n’est pas en mesure de vous aider. Elles constituent un traitement d’appoint. Une vigilance renforcée doit être de mise si vous êtes enceinte ou allaitez ! Enfin, vous éviterez de cueillir des plantes dans la nature si vous n’êtes pas capable de faire la distinction entre espèces comestibles et toxiques.