Menu Fermer

Les vertus médicinales de la menthe

Les vertus médicinales de la mentheVous voulez un chewing-gum à la menthe ? Qui n’a jamais posé cette question à une personne à l’haleine incommodante ? La menthe exhale en effet un délicieux arôme de fraîcheur, raison pour laquelle il n’est pas rare de retrouver du menthol (l’huile présente dans la menthe) dans des produits tels que bonbons, thé ou dentifrice. La menthe est par conséquent synonyme d’haleine fraîche.

L’usage de la menthe est très ancien et remonte à l’Antiquité grecque et égyptienne. D’après les anciens Grecs, la menthe est née de la jalousie du dieu Hades, qui transforma l’amie de son épouse – la nymphe Mintha – en plante. Au Moyen-Âge également, on cultivait la menthe pour ses vertus médicinales.

Les vertus médicinales de la menthe

La menthe possède plusieurs propriétés médicinales intéressantes :

  • Elle est synonyme non seulement d’haleine fraîche, mais également de bonne hygiène buccale en général. La menthe a une action antibactérienne doublée d’un effet anti-inflammatoire, ce qui lui permet de soulager maux de dents, abcès, inflammations des gencives, etc.
  • L’action anti-inflammatoire de la menthe est également utile en cas de douleurs musculaires.
  • La menthe est par ailleurs indiquée en cas de maux d’estomac et de problèmes intestinaux. Le thé de la marque Delhaize réputé faciliter la digestion est un thé à la menthe. Il est indiqué en cas de crampes d’estomac, d’excès de gaz intestinaux, d’indigestion, de ballonnements et de diarrhée.
  • Tout comme l’oignon et la lavande, la menthe est également utile en cas de rhume. Elle ouvre non seulement les voies respiratoires, mais ses propriétés antibactériennes permettent également de combattre les microbes. Pensez donc aux nombreux humidificateurs à base de menthe. La menthe est également efficace contre les quintes de toux.

Comment utiliser la menthe en tant que plante médicinale ?

  • En cas de rhume : inhaler la vapeur.
  • En cas de toux : thé à la menthe avec un peu de miel.
  • En cas de douleurs dentaires : mâcher des feuilles de menthe.
  • En cas de douleurs musculaires : frotter une infusion de menthe aux endroits douloureux (avec une serviette humide, éventuellement).

Lire plus

 

Disclaimer : les plantes médicinales ne doivent être utilisées que dans le traitement de maladies bénignes ou lorsque votre médecin n’est pas en mesure de vous aider. Elles constituent un traitement d’appoint. Une vigilance renforcée doit être de mise si vous êtes enceinte ou allaitez ! Enfin, vous éviterez de cueillir des plantes dans la nature si vous n’êtes pas capable de faire la distinction entre espèces comestibles et toxiques.